Release Date: December 10, 2009
Media Contact: Allan Pulga
E-mail: Allan.Pulga@uregina.ca
Phone: 306-337-3226
Conference on the Caron Case and the Status of French in Western Canada
Conference on the Caron Case and the Status of French in Western Canada: February 19 and 20, 2010

REGINA, December 9, 2009 - The Association des juristes d'expression française de la Saskatchewan (AJEFS) and the Institut français of the University of Regina are proud to announce that a bilingual conference entitled "The Caron Case: The Status of French in Western Canada" will be held at the Institut français on February 19 and 20, 2010.

The joint organizers will unveil the tentative conference program at a press conference to be held: Monday, December 14, 2009 11:30 a.m. in the Institut français Rotunda (LI 216)
University of Regina Regina, SK

This national conference aims to address the many questions that have arisen in the R. v. Caron case in Alberta. Gilles Caron asked that the courts recognize the constitutional status of French in the legislative and judicial processes of Alberta. After a lengthy trial, the Alberta provincial court ruled in Mr. Caron's favour in 2008. A decision by the Alberta Court of Queen's Bench on the government's subsequent appeal is pending.

This conference is both academic and community-oriented and will bring together experts in history, law and sociology, as well as representatives of the Francophone communities of Canada. Other noteworthy participants in attendance will include:
• the Commissioner of Official Languages of Canada, Graham Fraser,
• representatives of the Fédération des communautés francophones et acadienne du Canada and
• representatives of the Fédération des associations de juristes d'expression française de common law.

The conference's Friday night banquet will be followed by a special concert event celebrating the dynamic presence of the Métis and Francophone communities of Western Canada, from the 19th Century until today.

"If Mr. Caron ultimately wins his case, French will become an official language of the legislature and the courts in Alberta," explains Peter Bergbusch, AJEFS president. "Since the constitutional arguments presented by Mr. Caron are equally relevant in Saskatchewan, all Saskatchewan residents should follow the evolution of this case with great interest."

"For this conference, we identified two objectives: to further the research conducted on the status of French in Western Canada as it pertains to the Caron case and to raise awareness among the public about the issues related to this case," adds Peter Dorrington, acting director of the Institut français.

Media Contacts:
Cassandre Louis
Project Development Officer
AJEFS
ajefs2@sasktel.net
(306) 924-8543


Colloque sur la cause Caron et le statut du français
dans l'Ouest canadien : les 19 et 20 février 2010

REGINA, le 9 décembre 2009 - L'Association des juristes d'expression française de la Saskatchewan (AJEFS) et l'Institut français de l'Université de Regina sont fiers d'annoncer le colloque bilingue intitulé Le statut du français dans l'Ouest canadien : la cause Caron qui aura lieu à l'Institut français les 19 et 20 février 2010.

Les partenaires dévoileront le programme préliminaire du colloque lors d'une conférence de presse : Le lundi 14 décembre 2009
à 11h30, Rotonde de l'Institut français (LI 216)
Université de Regina Regina, SK

Ce colloque national a pour but de répondre aux nombreuses questions suscitées par la cause La Reine c. Caron en Alberta. Gilles Caron a demandé aux tribunaux de reconnaître le statut constitutionnel du français dans le processus législatif et devant les tribunaux de la province. À la suite d'un long procès, la Cour provinciale de l'Alberta a rendu un jugement favorable à M. Caron en 2008. Le gouvernement a porté la cause en appel auprès de la Cour du Banc de la Reine de l'Alberta et une décision devrait être rendue sous peu.

Le colloque, à la fois scientifique et communautaire, réunira des spécialistes dans les domaines historique, juridique et sociologique ainsi que des intervenants des communautés francophones du Canada. Quelques personnalités de marque seront également présentes :
• Le Commissaire aux langues officielles du Canada, Graham Fraser,
• Des représentants de la Fédération des communautés francophones et acadienne du Canada et
• Des représentants de la Fédération des juristes d'expression française de common law.

Le banquet de la conférence, le vendredi soir, sera suivi d'un spectacle mettant en valeur la présence dynamique des communautés métisses et francophones de l'Ouest canadien, depuis le 19e siècle et jusqu'à nos jours.

Si M. Caron gagne ultimement sa cause, le français deviendra une langue officielle de gouvernance et de justice provinciales en Alberta, explique Me Peter Bergbusch, président de l'AJEFS. Puisque les arguments constitutionnels présentés par M. Caron valent également pour notre province, tous les Saskatchewannais devraient suivre avec intérêt l‘évolution de cette cause.

Avec ce colloque, nous visons deux objectifs : faire avancer la recherche sur le statut du français dans l'Ouest canadien dans le cadre de la cause Caron et sensibiliser le public aux enjeux de cette cause, ajoute Peter Dorrington, directeur par intérim de l'Institut français.

Renseignements :
Cassandre Louis
Agente de projets
AJEFS
ajefs2@sasktel.net
(306) 924-8543