President's task force to study future of Institut français at University of Regina

News Release Release Date: September 27, 2012 12:20 p.m.

The future of the Institut français at the University of Regina will be the subject of discussion by a president’s task force, whose composition was announced today by the President and Vice-Chancellor, Vianne Timmons.

Dr. Timmons has appointed senior University of Regina officials and key francophone community representatives to the task force, after receiving recommendations.

The task force will be chaired by Dr. Judith Woodsworth. Woodsworth served as the president of Concordia University and of Laurentian University. She is a past chair of the World University Service of Canada. Dr. Woodsworth is a scholar of French literature and translation studies, and was inducted as an Officer in the Ordre de la Pléiade for her work in promoting the French language and intercultural relations.

Other members of the task force include:

Dr. Luigi Benedicenti, Associate Vice-President (Academic), U of R
Dave Button, Vice-President (Administration), U of R
Dr. Wilfrid Denis, Professor – St. Thomas More College, U of Saskatchewan
Dr. Thomas Hadjistavropoulos, professor of Psychology, U of R
André Moquin, Vice-President, Assemblée communautaire fransaskoise
Joanne Perreault, formerly Deputy Director, Assemblée communautaire fransaskoise
Dr. Sheila Petty, Interim Director, Institut français and Dean of Fine Arts, U of R

“The University of Regina remains committed to French-language education in Saskatchewan, and this task force will explore ways in which we can continue to fulfill that commitment in a meaningful way into the future,” said President Timmons. “I look forward to seeing the results of the task force’s deliberations, and to using that work to find the best way forward in French-language education for the University of Regina, the Institut français, and the larger community.”

The task force is charged with informing the University’s decisions regarding the future configuration of the Institut français within the French-language programming offered at the University.  Its report is expected by the end of the year. 

--------

L’avenir de l’Institut français à l’Université de Regina va être le sujet de discussions d’un groupe de travail nommé par la rectrice et vice-chancelière, Vianne Timmons, et dont elle a annoncé la composition aujourd’hui.

Mme Timmons, Ph.D., a nommé à ce groupe de travail des cadres supérieurs de l’Université de Regina et des représentants clés de la communauté francophone sur les recommandations reçues.

Le groupe de travail sera présidé par Madame Judith Woodsworth, Ph.D., qui a servi comme rectrice de l’Université Concordia et de l’Université Laurentienne. Elle a également été présidente de l’Entraide universitaire mondiale du Canada. Madame Woodsworth, Ph.D., est spécialiste en littérature française et en traduction et a été admise comme officier de  l'Ordre de la Pléiade pour son travail de promotion de la langue française des relations interculturelles.

Les autres membres du groupe de travail sont : 

Luigi Benedicenti, Ph.D., vice-recteur associé, (Affaires universitaires), U de R
Dave Button, vice-recteur (Administration), U de R
Wilfrid Denis, Ph.D., professeur – Collège St. Thomas More, U de la Saskatchewan
Thomas Hadjistavropoulos, Ph.D., professeur de psychologie, U de R
André Moquin, vice-président, Assemblée communautaire fransaskoise
Joanne Perreault, ancienne directrice adjointe, Assemblée communautaire fransaskoise
Sheila Petty, Ph.D., directrice intérimaire, Institut français et doyenne de la Faculté des beaux-arts, U de R

« L’Université de Regina reste engagée envers l’éducation en langue française en Saskatchewan et ce groupe de travail va étudier des moyens grâce auxquels nous pouvons continuer à respecter notre engagement de façon utile à l’avenir, » a déclaré Mme Timmons. « J’attends avec impatience de voir ce qui ressort des délibérations du groupe de travail afin que nous puissions nous en servir pour aller de l’avant avec l’éducation en langue française de la meilleure façon possible pour l’Université de Regina, l’Institut français et la communauté dans son ensemble. »  

Le groupe de travail a pour responsabilité d’éclairer les décisions que prendra l’Université quant à la future configuration de l’Institut français au sein de la programmation de langue française offerte à l’Université.